Download Le culte des divinités orientales à Herculanum by Tran Tam Tinh V PDF

By Tran Tam Tinh V

Les trois quarts au moins d'Herculanum restent ensevelis sous une couche épaisse de matières volcaniques extrêmement dures et sous des quartiers actuellement habités par une inhabitants très dense. S'il fallait attendre les résultats définitifs d'une fouille lente et particulièrement difficile, l'an 2000 serait encore trop proche pour un rendez-vous des historiens et archéologues qu'intéressent les religions orientales en Campanie. Aussi sachons gré à V. Tran Tam Tinh de nous donner dès aujourd'hui un inventaire détaillé du matériel herculanien et de faire le element sur les interprétations que les peintures notamment ont suscitées.

Le Catalogue (71 numéros, auxquels s'ajoute l. a. lampe de l'Addendum = n° sixty eight bis) est précédé par deux chapitres : Isis et Cybèle à Herculanum (p. 1-28) et Deux cérémonies isiaques (p. 29-49). L'auteur rappelle d'abord opportunément que beaucoup d'objets n'ont pas été trouvés à leur emplacement originel, mais qu'emportés par les coulées de cendre et de boue consécutives à des pluies torrentielles, ils ont suivi l. a. pente nord-sud de los angeles ville inclinée vers l. a. mer. Ainsi los angeles statue d'Atoum (Cat. 1
p. ninety one) ont été trouvées respectivement dans l. a. palestre et dans son vestibule d'entrée. On n'a aucune preuve de l'existence d'un Iseum ; l'Atoum (0,90 m. de haut) peut avoir servi d'idole culturelle dans un temple (p. 7), mais l'indice est insuffisant. Quant au temple de l. a. Mater deum, il devait se trouver, comme les autres édifices sacrés, sous l'actuel Ercolano, dans le quartier du discussion board. Étudiant les peintures égyptisantes du IIIe kind (p. 8-11), l'auteur en minimise avec raison los angeles signification proprement religieuse : cette imagerie relève tout au plus d'une égyptomanie mondaine. Les amulettes, collectible figurines, sistres et autres objets personnels ont été, en général, découverts in situ dans les maisons des particuliers. Le témoignage le plus significatif de l. a. dévotion populaire est l'abondance relative des statuettes d'Isis-Fortuna (p. 13-16), laquelle n'a rien à voir avec los angeles Tychè aveugle, mais représente l. a. Fortune clairvoyante et protectrice : cf. Apul., Met., XI, 15, three (In tutelam jam receptus es Fortunae, sed videntis). Une seule Isis-Panthée (Cat. three, p. 17 et fifty six) est connue à Herculanum. L'identification d'une Isis (?) kourotrophe dans l. a. statuette n° four (p. 18 s.. fifty six s.) me paraît discutable : l. a. picture des fig. 7 et eight ne laisse pas discerner nettement los angeles hint d'un « pschent » (p. 57). Harpocrate est nombreusement représenté en bronze, en argent, voire en or (Cat. forty four, fig. 20). Comme Bès (p. 22 s.), ce génie de l. a. végétation et de los angeles prospérité a valeur apotropaïque.

Show description

Read or Download Le culte des divinités orientales à Herculanum PDF

Best archaeology books

On the Trail of Ancient Man

At the path of historic guy is a really exciting booklet. I first learn it in Jr. highschool, and that i used to be thrilled to discover it back on Amazon in order that i may have my very own reproduction and one to percentage with my son, who used to be vacationing to Mongolia. it's a exciting account of numerous "firsts. " e. g. the 1st discovering of dinosaur eggs (Protoceratops).

Kurgans, Ritual Sites, and Settlements: Eurasian Bronze and Iron Age

A sequence of essays on Eurasian archaeology originating in EAA symposia held at Goteborg in 1998 and Bournemouth in 1999. Thirty papers talk about theoretical matters inside Eurasian archaeology, by means of six case reports of modern excavations and concluding with a couple of interpretations of the facts from the Bronze and Iron a long time.

New Horizons for Asian Museums and Museology

This booklet provides updated information regarding museums and museology in present-day Asia, concentrating on Japan, Mongolia, Myanmar, and Thailand. Asian international locations this day have built or are constructing their very own museology and museums, which aren't easy copies of ecu or North American types. This booklet offers readers with conscientiously selected examples of museum activities—for instance, exhibition and sharing details, database development, entry to and conservation of museum collections, relationships among museums and native groups, and foreign cooperation within the box of cultural history.

Additional resources for Le culte des divinités orientales à Herculanum

Example text

40, 1862, p. 337; A. Hekler, Die hellenist. BronzegeJasse von Egyed dans]dI 24, 1909, p. 38-40, fig. 4 et pI. IV; Fr. 40-46; Ch. Picard dans Studi in onore di Aristide Calderini e Roberto Paribeni, III, Milan 1956, p. 179; V. Wessetzky, Die ag. Kultezur Romerzeit in Ungarn, Leiden 1961, p. 42-45, pI. VI-VIII fig. 10-12. 32 DEUX CEREMONIES ISIAQUES des divinites egyptiennes; et la panse, de divinites deb out de style egyptisant parmi lesquelles on reconnalt Isis pterophore, Thot, Horus. L'anse a disparu.

No. 69, Fig. 32, 33) a suscite un grand enthousiasme chez Mons. Bayardi qui, au lieu de quelques lignes accordees a la description de chaque monument de son Catalogue des Antiquites d'Herculanum, lui a consacre vingt pages in folio remplies de notes erudites. Cette main de bronze de grandeur presque nature comport ant dix sept attributs et symboles divins merite vraiment l' epithete "panthee". Elle est une des mains les plus chargees et la figure de Sabazios tronant et benissant entre I) Attis debout, la jambe gauche croisee sur la droite, la main droite au menton, Ie bras gauche replie sur Ie ventre est du type A-I dans la classification de Vermaseren op.

Hekler, Die hellenist. BronzegeJasse von Egyed dans]dI 24, 1909, p. 38-40, fig. 4 et pI. IV; Fr. 40-46; Ch. Picard dans Studi in onore di Aristide Calderini e Roberto Paribeni, III, Milan 1956, p. 179; V. Wessetzky, Die ag. Kultezur Romerzeit in Ungarn, Leiden 1961, p. 42-45, pI. VI-VIII fig. 10-12. 32 DEUX CEREMONIES ISIAQUES des divinites egyptiennes; et la panse, de divinites deb out de style egyptisant parmi lesquelles on reconnalt Isis pterophore, Thot, Horus. L'anse a disparu. D'apres A. Hekler 1 ), les deux fragments d'une anse decouverts dans les memes remblais ne peuvent appartenir a ce vase.

Download PDF sample

Rated 4.19 of 5 – based on 50 votes